Chers collègues,
Le gouvernement a mis en place des mesures de restriction de déplacement et de contact afin de ralentir la
propagation du COVID 19 en France et permettre aux équipes soignantes de faire face à l'afflux de malades.
Dans cette période de crise sanitaire, nous souhaitons avant tout adresser tout notre soutien aux équipes
soignantes qui sont en première ligne dans la gestion de cette épidémie. En tant que physiciens médicaux,
nous sommes amenés à la fois à être en contact avec des soignants ayant pris en charge des patients COVID
19, et en être porteurs et ainsi de risquer de transmettre le virus aux soignants dont la présence est
indispensable. Des patients continuent à être pris en charge en imagerie médicale et médecine nucléaire, et il
est nécessaire pour eux de garantir une qualité de soins optimale en tenant compte des contraintes qui
s'imposent.
C'est pourquoi, en complément des recommandations SFRO/SNRO/SFPM faites aux professionnels de la
radiothérapie, afin de répondre aux efforts demandés par le gouvernement et maintenir une continuité de
service, la SFPM recommande aux physiciens médicaux exerçant en imagerie médicale et médecine
nucléaire :
1. De réduire les contacts avec les patients et le personnel afin de limiter au maximum les risques de
transmission ;
2. De mettre en place le télétravail autant que possible, en accord avec leur employeur et les
responsables des structures d'imagerie médicale et médecine nucléaire.
Et dans la mesure du possible :
3. D’assurer une continuité de service pour les patients bénéficiant des actes de radiothérapie interne
vectorisée ;
4. D’assurer une continuité de service dans la radioprotection des patients pour les actes les plus
irradiants de radiologie interventionnelle et pour les patientes enceintes ;
5. De répondre aux sollicitations des équipes médicales et paramédicales sur les problématiques liées
à la dose patient et la qualité image, notamment dans le suivi des patients atteints COVID 19 au
scanner ;
6. De maintenir les contrôles qualité après intervention suite à une panne, pour les équipements
d'imagerie qui sont toujours en activité, afin d’assurer leur niveau de performance sur la qualité des
images et l’exposition des patients ;
7. De reporter les contrôles semestriels et annuels jusqu'au retour à une situation normale pour chacun
des services et d’une manière générale d’adapter les périodicités des autres contrôles au niveau du
risque pour les patients.
Tout retour d'expérience est bon à prendre, c'est pourquoi la SFPM ouvre son forum (www.sfpm.fr/forum) à
tous les visiteurs du site, afin qu'ils puissent partager leur expérience face à cette crise inédite.
Ces recommandations sont susceptibles d’évoluer, nous vous invitons à consulter le site de la SFPM pour
vous tenir au courant des mises à jour.

 

Arnaud Dieudonné
Président de la SFPM

Ajouter un commentaire